mounir fatmi
   
   
                                                   
 
6.
 
Labanque, Bethune

Dépenses, First part of the trilogy La Traversée des Inquiétudes, 2016
 

Depenses – 1er Volet de la trilogie La Traversée des Inquiétudes

Labanque, Bethune

6 Octobre 2016 — 26 Fevrier 2017

 

Antoine d’Agata, Manon Bellet, Anne-Lise Broyer, Clément Cogitore, Rebecca Digne, mounir fatmi, Kendell Geers, Marco Godinho, Yannick Haenel, Benoît Huot, Michel Journiac, Pierre Klossowski, Édouard Levé, Victor Man, Ana Mendieta, Laurent Pernot, Eric Rondepierre, Lionel Sabatté, Julião Sarmento, Gilles Stassart, Agnès Thurnauer

 

Le soleil donne sans jamais recevoir, Georges Bataille

LA PART MAUDITE FORME D’EXPOSITION

Dépenses est la première exposition d’une trilogie, la Traversée des inquiétudes, présentée à Labanque de Béthune et dont le projet est de faire de la forme-exposition le territoire d’une expérience de recherche avec les artistes sollicités. Onze artistes ont été invités à réaliser des oeuvres spécialement pour l’occasion, auxquelles s’ajoutent celles d’autres artistes contemporains ainsi que des oeuvres historiques.

Pour les productions inédites, les artistes ont pris appui sur la Part maudite de Georges Bataille, étude philosophique et économique parue en 1949, dans laquelle l’auteur développe le concept de «dépense», de «perte inconditionnelle». L’économie dont il est question ne dépend donc pas d’une logique de profit et de consommation, mais, plus largement, prend en compte « l’effervescence de la vie», les ressources énergétiques de la Terre et « l’énergie excédante» qui finira pas se diffuser dans le sacrifice, la «consumation» et la brûlure. Face aux bouleversements politiques ou écologiques d’aujourd’hui, la relecture de cet ouvrage apparaît comme une nécessité.

À l’origine de Dépenses, un désir : celui de réaliser une exposition collective comme une expérience authentique, une traversée, un voyage qui porte en lui un principe de découverte de chaque instant. La traversée, en tant que mouvement aveugle qui n’a de direction que celle qu’elle se donne intuitivement, engendre le changement et l’altération. Elle contient l’idée d’un passage ou d’un seuil à franchir, comme la traversée d’une rivière à la nage. Le parcours de l’exposition dans l’espace de Labanque assume alors sa dimension de bouleversement : il est ce par quoi quelque chose pourrait avoir lieu, partie intégrante du récit proposé en quatre chapitres, correspondant aux quatre niveaux du bâtiment : Énergie, Excès, Don et Rituel. Depuis lesméandres souterrains des salles des coffres au vaste plateau central, et jusqu’aux deux étages des anciens appartements, le cheminement propose au spectateur de vivre une pluralité d’expériences, dans des ambiances et selon des tonalités différentes.

 

LIBRE ADAPTATION

La préparation de la trilogie, et a fortiori de son premier volet Dépenses, a été l’occasion de saisir, par l’intuition d’abord, puis en fonction desmoyensmis à notre disposition, en quoi une exposition pouvait être une forme vivante, un médium en soi, un lieu qui respire, un territoire d’écriture et de recherche. Une exposition dont la forme «organique » proposée serait indissociable du discours qui est à son origine et qui la détermine. S’est posée la question de l’adaptation, ou plutôt de la « libre » adaptation (comme on dit au cinéma ou au théâtre, lorsqu’uneoeuvre littéraire est librement adaptée), qui implique nécessairement un refus de l’illustration et de tout discours révérencieux, ou de « spécialistes ». L’oeuvre de Bataille devenait unematrice, un terrain de rencontre (voire de jeu) entre commissaire et artistes. Il a fallu pour cela opérer un travail de translation de la pensée de Bataille – l’espace du livre, dans sa matérialité et son organisation mêmes – à l’exposition. Le déplacement s’enrichit des ellipses qui n’ont pas manqué d’apparaître entre l’ouvrage et les oeuvres plastiques. S’il a fallu se tenir au plus près du livre par moments, c’était pour mieux s’en détacher, le contredire, l’étudier ; en unmot, en faire une expérience.

Certains motifs, inhérents à la poétique du livre, nous ont guidés. Une phrase notamment : « Le soleil donne sans jamais recevoir. » À partir de cette seule phrase, plusieurs artistes ont réfléchi à la prodigalité de la source qui nous donne la vie,mais également à la question du «don», si présente dans l’ouvrage à travers l’étude que fait Bataille de la pensée anthropologique deMarcelMauss et de son fameux potlatch. À cet endroit précis, l’économie, considérée comme un liant entre les sociétés humaines, une source d’échanges,mais aussi de conflits, et l’énergie, source de vie et puissance de dilapidation, se rejoignent. De même, l’ombre puissante de Lascaux, apparue dans les improvisations et discussions autour de l’ouvrage, nous a servi de lien entre plusieurs desoeuvres proposées (citons les propositions de Lionel Sabatté, mounir fatmi, Agnès Thurnauer et Gilles Stassart). Lascaux, dont Bataille a été le témoin privilégié dans la grotte découverte en 1940 par des enfants en quête d’aventure, et qui l’amènera à publier en 1955 son Lascaux ou la naissance de l’art. Bataille puise dans cette découverte des ferments de sa recherche sur l’énigme constitutive de toute vie humaine et sur l’expression artistique comme réponse à une pratique de l’existence, dans un rapport sans cesse renouvelé au « sacré », à ce sacré qu’il qualifie d’« immanent », sacré qui rime si bien avec secret, sacrifice, attention portée au chaos primordial et aux forces souterraines,mais pouvantmener à des épiphanies. La Part maudite n’était pas la porte d’entrée la plus aisée, et cela a son importance. Nous avons pu observer que l’aura de Bataille aujourd’hui était paradoxale : méconnu du grand public, il bénéficie d’une présence certaine dans les bibliothèques d’artistes. Dans ces bibliothèques, on trouve bien souvent ses récits érotiques (Madame Edwarda et Histoire de l’oeil au premier plan), généralement lus à la fin de l’adolescence, les yeux écarquillés et les sens en émoi. Mais le Bataille philosophe (celui de la Somme athéologique par exemple, ensemble philosophique écrit pendant la Seconde Guerre mondiale et comprenant certains des plus grands livres de l’auteur, à savoir l’Expérience intérieure, le Coupable et Sur Nietzsche) est moins présent ou moins cité. Nous tentons ici de lever le voile sur ce qu’il faudrait peut-être appeler un « inconscient » d’une grande part de la production artistique contemporaine. Du moins, est-ce là une des hypothèses de travail et l’ouverture d’un chantier d’envergure.

Bataille est notre machine à penser. Nous tentons d’en faire usage, d’en faire quelque chose. Il nous offre les moyens d’une dramaturgie nouvelle qui a pour ambition de renouveler le regard sur la forme même de l’exposition collective, comprise comme un engagement commun, un geste d’écriture actif, la tentative de réinventer une politique de l’amitié.

Léa Bismuth

 
 
 
Expositions personnelles I Solo shows (selection)
 
Ceysson & Bénétière 2019Wilde Gallery 2019CDAN Museum 2018
Göteborgs Konsthall 2018Art Front Gallery 2017Officine dell'Immagine 2017
Galerie De Multiples 2017Analix Forever Gallery 2017Jane Lombard Gallery 2017
Galerie Delacroix 2017Goodman Gallery 2017Lawrie Shabibi 2017
Analix Forever Gallery 2017Maisons des Arts du Grütli 2017ADN Platform 2016
Keitelman Gallery 2016Labanque 2016MMP+ 2016
MAMCO 2015MIAMIBUS 2015Analix Forever 2015
CCC Tours 2014ADN Galeria 2014ADN Platform 2014
Analix Forever 2014Yvon Lambert 2014Museum Kunst Palast 2013
Keitelman Gallery 2013Paradise Row 2013Institut Français de Casablanca 2013
Galerie Fatma Jellal 2013Analix Forever 2013Goodman Gallery 2012
Shoshana Wayne Gallery 2012 Lombard-Fried Projects 2012Galerie Conrads 2011
Fondazione Collegio San Carlo 2011Galerie Hussenot 2011AKBank Sanat 2011
Galerie Hussenot 2010Galerie Conrads 2009FRAC Alsace 2009
Galerie Delacroix IFM 2008Creux de l'enfer 2008Galerie Ferdinand van Dieten 2007
Musée national Pablo Picasso 2007Shoshana Wayne Gallery 2007La maison rouge 2007
Lombard Freid projects 2007Bank galerie 2006CAC d'Istres 2005
Espace des arts Colomiers 2004 CAC Le Parvis 2004Migros museum 2003
 
Biennales & Triennales I Biennials, Triennials (selection)
 
13eme Biennale de Dakar 20187th Echigo Tsumari Art Triennale 20181er Biennale de Rabat 2018
57th Venice Biennale 20177eme Biennale d'Architecture de Shenzhen 201711eme Biennale de Bamako 2017
15eme Biennale d'art contemporain Alios! 2017Biennale Poznan 2016Setouchi Triennale 2016
10èmes Rencontres de Bamako 20155th Thessaloniki Biennale 201516th Media art Biennale Wro 2015
1st Trio Biennale, Rio de Janeiro 20152nd Bodrum Biennial 2015Fotofest Biennial 2014
5th Auckland Triennial 201310th Dakar Biennial 2012 White House Biennial 2013
Manif d'Art 6 20123rd Thessaloniki Biennial 201111th Lyon Biennial 2011
54th Venice Biennial 2011XIIth Cairo Biennial 20101st Mediterranean Biennial of Haifa 2010
Port Izmir 2, international triennial of contemporary art 20108th Dakar Biennial 2010Biennale Cuvée 2010
Xth Lyon Biennial 2009Art Tel Aviv 20098èmes Rencontres de Bamako 2009
1st Brussels Biennial 2008Pontevedra Biennial 200824th Biennial Memorial of Nadezda Petrovic 2007
1st Luanda Triennial 2007 52th Venice Biennial 20078th Sharjah Biennial 2007
2nd Seville Biennial 2006 Gwangju biennial 2004 7th Dakar Biennial 2006
4th Dakar Biennial 20007th Biennal Art Media 1999
 
Expositions collectives I Group shows (selection)
 
Bedford Gallery 2019 Evliyagil Museum 2019Jane Lombard 2019
James Cohan 2019Mathaf 2018MACAAL 2018
Fondation Boghossian 2018Sammlung Philara 2018Nasher Museum of Art 2018
Ellen Noël Art Museum 2018Galleria Nazionale d’Arte Moderna e Contemporanea 2018MOCAK 2018
Bozar Center for fine arts 2018Philharmonie de Paris 2018The Tasmanian Museum and Art Gallery 2018
Goodman Gallery 2018Institut Français de Saint Louis 2018Pensacola Museum of Art 2018
Von der Heydt-Kunsthalle 2018Gifu Museum 2017Huntsville Museum of Art 2017
Bandjoun Station 2017Institut des Cultures d’Islam 2017Bellevue Arts Museum 2017
Mudac 2017Primo Marella Gallery 2017Goodman Gallery 2017
MACAAL 2017Museum De Wieger 2017Conrads Gallery 2017
Galerie Ceysson & Bénétière 2017Keitelman Gallery 2017Musée du Pays de Hanau 2017
Château de Servières 2017CEAA 2017Fondazione Fotografia Modena 2017
H&R Block Artspace 2017Bedford Gallery 2016Beijing Today Art Museum 2016
Hôtel des Arts 2016Museum of Old and New Art 2016Labanque 2016
Les Photaumnales 2016Al Maaden 2016Kunsthalle Faust 2016
Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg 2016Archives Nationales 2016Bardo National Museum 2016
Arles 2016Musée d'Art Moderne de Troyes 2016Rotor 2016
Goodman Gallery 2016Musée Bartholdi 2016Institut d’Art Contemporain 2016
Santander Art Gallery 2016Brandts & Viborg Kunsthal 2016Fondazione VIDEOINSIGHT 2015
A Tale of a Tub 2015Contemporary Istanbul 2015ADMAF 2015
Goodman Gallery 2015Keitelman Gallery 2015Galeria Municipal do Porto 2015
Fabra i Coats 2015AMOCA 2015Monastère Royal de Brou 2015
CAC La Traverse 2015FRAC Franche-Comté 2015ZKM 2015
The National Library 2015Station 2015La FabriC - Fondation Salomon 2015
Van Abbemuseum 2015The Brooklyn Museum 2015MMP+ 2015
Sharjah Museum 2015Kamel Lazaar Foundation 2015Sextant & + 2015
Gwangju Museum of Art 2014QAGOMA 2014N.B.K. 2014
CAyT Centro de Arte y Technologia 2014Cantor Fitzgerald Gallery 2014Station 2014
Institut du Monde Arabe 2014Art Gallery of Western Australia 2014Louisiana Museum of Modern Art 2014
Palais de Tokyo 2014L'art dans les chapelles 2013MAD Museum 2013
Marseille - Provence 2013V&A Museum 201330 ans des FRAC 2013
MAC Marseille 2013MAXXI 2013Museu de Arte Moderna de Salvador de Bahia 2012
Institut du Monde Arabe 2012Edge of Arabia 2012Apexart 2012
B.P.S. 22 2012Dorsky Gallery 2012International Center of Graphic Arts 2012
Mathaf Arab Museum of Modern Art 2011Fondation Blachère 2011Brooklyn Museum 2011
Dublin Contemporary 2011Pushkin Museum of Fine Arts 2011Museum on the Seam 2011
Tri Postal Lille 2011Meeting Point 6 2011The New School 2010
Centro Cultural Banco do Brasil 2010Fondazione Fotografia Modena 2010Aargauer Kunsthaus 2010
KAdE 2010Kunst Museum Bochum 2010Moscow museum of modern art 2010
Art Gallery of Ontario 2010Fondation Gulbenkian 2009Centro de Arte de Santa Monica 2009
Beirut Art Center 2009Salina Art Center 2009Kunstverein Medienturm Ilz 2008
Te Papa museum 2008Studio Museum Harlem 2008Haus der Kunst 2008
Centre Pompidou 2008CAAM 2008Centro de Arte de Santa Monica 2008
Johannesburg Art Gallery 2007CAC Le Parvis 2006CAPC musée d'art contemporain 2006
Bank Galerie 2006Les Abattoirs 2006Moderna museet 2006
Mori art museum 2006Wereldmuseum 2005Centre Pompidou 2005
The Stenersen Museum 2005Saw gallery 2005Konstmuseum 2005
Hayward Gallery 2005Museum Kunst Palast 2004Tri Postal Lille 2004
2nd international contemporary art meeting 2003Espacio C 2002O.N.A. Foundation 1999
CAC Castres 1999Musée des beaux-arts de Dôle 1999Musée des arts décoratifs 1999
 
 
interventions publiques I public space projects (selection)
 
metavilla 2015Collateral Project to the 12th Havana Biennial 2015Prison Qara Meknès 2015
Art Paris 2015Analix Forever 2014Sculpture Beach Art Dubai 2012
Le Printemps de Septembre 2012Narracje 4 2012Ivry 2010
FIAC Tuileries 2010 Schirn Kunsthalle Frankfurt 2004